Fashion week milanaise, automne/hiver 2017-2018

Cet événement est marqué par le militantisme affiché et le mix and matchs stylistiques audacieux. Un défilé-performance évoque des émotions sans pareille. Et les collections  inspirantes font délirer les fans. Dans l’ensemble, tout est parfait et doit rester gravé dans les souvenirs.

Plusieurs stylistes ont participé à l’événement et ont montré leurs compétences en matière de fashion. Voici quelques noms que vous devez retenir afin d’être au courant de tout ce qui s’est passé durant l’événement.

  • Une collection se basant sur le rôle exercé par la femme auprès de la société moderne est créée par Miuccia Prada. C’était plus que militante. En effet, la créatrice a voulu montrer un traitement féminin aux atours masculins. La lingerie prend ainsi une tournure cosy au lieu d’être sexy comme d’habitude.

Tout ce qui compose le vestiaire Prada sort un peu de l’ordinaire. Les mariages de matières sont étonnants mais plutôt réussis. A titre d’exemple, il y a ces blousons seventies alliant cuir et tricot, cette robe en mohair rose et ce pardessus en cuir brodé. Des colliers de coquillages embelliraient davantage les tricots.

  • Pour le côté de Dolce&Gabbana, les astuces qu’ils ont utilisées afin de masquer la succession et la ressemblance de leurs collections étaient une réussite. En effet, Domenico et Stefano optaient pour un casting doré et joyeux. Ils faisaient en sorte que les influenceurs, les clientes, les princesses, les bambins, les it girls et les mannequins plus size se mêlent. Plusieurs noms s’est associés au défilé de la maison à savoir Dylan Lee (fils de Pamela Anderson), Ella et Alexander Richards (filles de KLeith Richards), Delilah Bell Halim (fille de Lisa Rinna), Rose Gilroy (fille de Rene Russo) et encore d’autres renommés les uns comme les autres.
  • Quant à Antonio Marras, la collection est plus que riche. Elle était dense et inspirante. Le casting associant les diverses générations offrait une grande valeur à la collection. Entre autres, le fait que les danseurs du Teatro de Milano y étaient présents constituait la cerise sur le gâteau. Le show se transformait en un événement plus que jouissif.
  • Une fois de plus, Guicci s’est encore montré compétent. Le côté rayonnant des accessoires n’était pas mis de côté. En effet, il y a toujours ce petit quelque chose qui le distingue des autres. Il y avait la cagoule reflétant les chevaliers d’autrefois, les pochettes poupées russes, la ceinture papillon ou encore le bandeau éponge.
  • Si vous adorez la collection de Max Mara, sachez que des manteaux longs et chauds avec une ampleur généreuse vous attendent. Leur texture régressive leur donne plus d’élégance.

Si vous vous intéressez à la mode et ses panoplies, vous pouvez en découvrir davantage en visitant plusieurs sites. Dans le cas où vous voulez visiter Milan, cela constitue une bonne idée. Seulement, il faut que vous parliez italien afin de mieux vous communiquer avec les natifs. Pour ce faire, suivez d’abord des cours d’italien à Paris. Les formateurs expérimentés du centre Angelio Academia vous aideront.

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *